Senden hat offenbar funktioniert, aber es wird noch ein Bestätigungsmail verschickt, sobald die Änderungen angekommen sind.
Es hat etwas nicht funktioniert. Bitte den Inhalt in Word (o.Ä.) kopieren und per Mail schicken.

Brief (4-7471)

Paris, 17 mai 1879

Mon cher Monsieur,

Je viens de consulter à propos Beaumarchais le livre de Loménie1, qui est je crois le dernier mot sur le sujet. Il ne parle pas d’un séjour de B. à Séville ou en d’autres villes d’Andalousie, quant à Figaro il rejette l’étymologie picaro et propose celle de figura, figuron. Il ajoute que Figaro est écrit Figuaro dans le ms. du Barbier2. Je ne trouve pas de preuve que B. ait copié un type andalouz: c’est probable néanmoins, car il a pu en étudier à Madrid même, où il passa un an environ. Je n’ai pas trouvé dans le Journal de la librairie le titre du livre de M. de Valon sur les Andalouses.3 Je suppose que l’auteur est un Vicomte Alexis de Valon4, diplomate, mais je vais consulter à ce sujet un de mes amis, ancien attaché à l’ambassade de Madrid, qui certainement saura me renseigner.

Vous avez bien raison d’étudier sur place le côté moderne de ce beau pays. Le mois de mai, Séville et les Andalouses, tout cela vaut bien les [...] et la philologie.

Bien à vous
Alfred Morelfatio


[1] Loménie, Louis de (31870): Beaumarchais et son temps: études sur la société en France au XVIIIe siècle, 3e édition revué et corrigée. Paris: M. Lévy

[2] Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais: Le Barbier de Séville.

[3] Vermutlich Valon, Alexis de 1849. 'L’Andalousie à vol d’oiseau' in Revue des deux Mondes 19/4, 761-805. Da es sich um eine Publikation in einer Zeitschrift handelt und nicht um ein Buch, wie von Schuchardt und Morel-Fatio angenommen, ist die Recherche Morel-Fatios in Buchhändlerkatalogen wohl erfolglos geblieben.

[4] Alexis de Valon (1818-1851), französischer Autor.