Senden hat offenbar funktioniert, aber es wird noch ein Bestätigungsmail verschickt, sobald die Änderungen angekommen sind.
Es hat etwas nicht funktioniert. Bitte den Inhalt in Word (o.Ä.) kopieren und per Mail schicken.

Brief (01-08985)

21 février 1895

Mon cher Maître,

Je vous remercie du fond du cœur pour la carte que vous avez eu la bonté de m’envoyer et aussi pour l’Extrait qui l’accompagne. – Rien ne pourrait me toucher plus profondément que cette marque d’attention de la part d’un homme dont les ouvrages ont seuls rendu possible mon modeste ouvrage.

J’ai eu à lutter dans des conditions bien désavantageuses, isolé et souvent privé des livres qui m’étaient les plus nécessaires. – Enfin! si Dieu le permet avec votre aide et vos conseils, j’espère continuer et améliorer mon travail.

Merci, je le répète du fond du cœur, j’attendrai avec impatience votre article, je suis sûr qu’il me sera utile comme tout ce que vous avez écrit; et de plus vous ferez une bonne action; car j’en suis seul, sans moyens de me faire connaître et vraiment bien sincèrement désireux d’avoir une opportunité de travailler sérieusement sous les yeux de ceux qui s’y connaissent.

Votre carte est le premier encouragement que je reçois et vous pouvez comprendre combien il m’est cher.

Croyez donc à ma gratitude et à mon respect et soyez sûr que je n’oublierai jamais ce que je vous dois.
René de Poyen-Bellisle