Senden hat offenbar funktioniert, aber es wird noch ein Bestätigungsmail verschickt, sobald die Änderungen angekommen sind.
Es hat etwas nicht funktioniert. Bitte den Inhalt in Word (o.Ä.) kopieren und per Mail schicken.

Brief (03-07035)

Nouvelle-Orléans
10 Septembre 1883

A Monsieur H. Schuchardt.
Mon cher Monsieur,

Toutes les informations que j’ai pu prendre sur la Floride, pour répondre à votre carte postale du mois de Mars, ne me fournissent malheureusement rien d’utile à ajouter aux maigres renseignements que je vous ai déjà donnés.

Mes occupations et préoccupations professionnelles me laissent peu de temps pour la littérature; ensuite, la longue durée de la chaleur sous notre ciel rend le travail intellectuel bien difficile. Néanmoins, je consacre mes heures de loisir, depuis quelques mois, à examiner la traduction anglaise de mes deux ouvrages „La Fille du Prêtre“ et „Les St Ybars,“ faite par des mains de femmes; il y a ça et là des omissions qu’il faut réparer, des phrases à refaire, des épithètes à changer, etc; c’est un vrai travail.

Je vous envoie les deux dernières livraisons de l’Athénée louisianais;1 dans celle du 1er Juillet vous trouverez sous ce titre bien court – 1878 – un écrit de moi qui aura peut-être la chance de vous intéresser, à cause de son analogie avec la manière allemande; dans le numéro du 1er Septembre il y a un „Souvenir d’un Episode de l’Histoire de la Louisiane“ et une „Etude sur G. Rapp et la secte des Harmonistes“2 que vous lirez, je crois, avec plaisir.

Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations les plus respectueuses et les plus cordiales.
Alfred Mercier


[1] Das Athenée Louisianais war eine Gesellschaft, die sich auf Initiative von Alfred Mercier der Pflege frankophoner Kultur und Literatur in Louisiana widmete. Sie veröffentlichte jährlich ihre Comptes Rendus, die literarische Texte und (laien-)wissenschaftliche Arbeiten enthielten. Vgl. auch Larocque Tinker (1933: 7).

[2] Gemeint ist der deutsche Pietist Johann Georg Rapp, der in den USA die Harmony Society gründete.