Senden hat offenbar funktioniert, aber es wird noch ein Bestätigungsmail verschickt, sobald die Änderungen angekommen sind.
Es hat etwas nicht funktioniert. Bitte den Inhalt in Word (o.Ä.) kopieren und per Mail schicken.

Karte (20-00437)

Port-Louis, 23 Novembre 1885.

Mon cher Monsieur Schuchardt,

Un mot qui vous portera nos vœux sincères pour la prochaine année, et qui vous dira ensuite ma déconvenue de n’avoir pas reçu l’article que votre carte-poste m’annonce en double exemplaire. Vaines démarches auprès du directeur même de notre ‘Post office’. Et, s’il vous en souvient, c’est la troisième fois que je suis victime de ces sottes irrégularités.

N’allez pas vous décourager là-dessus, mon cher /2/ Monsieur, et envoyez-nous le numéro du Magasin pour la littérature nationale et étrangère1 où votre jeune Hongrois projetait de dire du bien de Melle Doudou et de son père; je vous en serai reconnaissant.

Mon manuscrit de la Littérature noire part, j’espère, avec ceci. Trouvera-t-il à se faire imprimer?

Doudou m’adjure de vous féliciter chaudement au sujet du prix Volney2. Voilà qui est fait, et de bien bon cœur, mon cher Monsieur Schuchardt; mais si j’avais l’ouvrage qu’a couronné l’Institut?

Bien cordialement à vous, C Baissac


[1] Hier ist evtl. das Journal de la littérature nationale et étrangère gemeint.

[2] Schuchardt erhielt 1885 den Prix Volney für Slawo-deutsches und Slawo-Italienisches.