Senden hat offenbar funktioniert, aber es wird noch ein Bestätigungsmail verschickt, sobald die Änderungen angekommen sind.
Es hat etwas nicht funktioniert. Bitte den Inhalt in Word (o.Ä.) kopieren und per Mail schicken.

Brief (01-01201)

Londres, 6 Norfolk Terrace, Bayswater

le 4 Nov. 1872.

 

Monsieur

Je regrette infiniment de ne pouvoir accéder qu’en très-faible partie à vos désirs. Presque tous les exemplaires de mes publications se donnent en cadeau à des amis scientifiques. Ce n’est que par exception que quelques volumes sont cédés à deux ou trois libraires à titre de rarétés bibliographiques.

Je suis heureux toute fois d’avoir pu retirer d’un de mes amis, amateur non linguiste, un exemplaire de l’Evangile sassarese[1], dans lequel il est question du changement initial des consonnes.

Je vous l’adresse par la poste franco, et j’apprendrai avec plaisir qu’il vous soit parvenu en bonne condition.

J’ai l’honneur d’être

 

Vtre tout  bien [?] dévoué

L.L. Bonaparte



[1] Es handelt sich wohl um ein Exemplar des 1866 in London bei Strangeways & Walden im Auftrag Bonapartes gedruckten Lu Santu Ebangeliu di Gesù Criltu sigundu Matteju des Paters G. Spano, der das Matthäusevangelium auch in das Logudoresische übersetzt hatte. Cf. auch Bonapartes Osservazioni sulla pronunzia del dialetto sassarese, Cagliari 1873.