Senden hat offenbar funktioniert, aber es wird noch ein Bestätigungsmail verschickt, sobald die Änderungen angekommen sind.
Es hat etwas nicht funktioniert. Bitte den Inhalt in Word (o.Ä.) kopieren und per Mail schicken.

Brief (03-12441)

St. Denis (Île de la Réunion) Le 6 Septembre 1882

A Mons. le Dr. Hugo Schuchardt

à l’Université de Graz

 

Cher Monsieur,

J’ai l’honneur de vous adresser dans le Journal Sport de notre île deux lettres imprimées et que je vous envoie sur le patois créole. J’ai préféré cette forme pour trois raisons : 1.° donner une sanction d’autorité de plus à vos yeux de mes opinions personnelles[.] 2.° voir si elles sont conformes à la manière de penser de mes compatriotes. 3.° Appeler leur attention et obtenir d’eux un concours profitable pour nos études. Et en effet, cette façon de procéder ma valu de très jolis résultats que je vous enverrai imprimés par le prochaine courrier. Cela m’a fait apprendre plus que je ne savais moi-même.

Je crois, cher monsieur, que vous approuverez ma conduite. Déja [sic] cette publicité est cause que M. Baussin[1] nous a envoyé quelque |2| chose. J’ai obtenu une chanson populaire émanée d’un créole et la communication d’un recueil très intéressant de fables et de chansons en patois mauricien qui diffère bien plus du nôtre par la prononciation que par la facture écrite. C’est un point de lumière nouvelle pour moi. Ce recueil dans la 2e édition est de 1831 est intitulé : « Les essais d’un bobre africain »[2] par M. E. Chrestien. Vous savez que le bobre est un instrument cafre, qui a la forme d’un arc avec une seule corde.

J’ai retrouvé l’écrit de M. Cazamian sur le travail de M. Baissac,[3] professeur à Port-Louis (île Maurice). Vous le recevez.[4] - Enfin, j’ai pris la liberté d’y joindre ma profession. Quoique le sort m’ait été adverse, elle aura pour but de nous faire connaitre très nettement celui avec lequel vous avez bien voulu correspondre et qui fera tout pour répondre à votre confiance.

 

Veuillez croire, cher Monsieur, à mes sentiments dévoués

Auguste Vinson

D.M.T.



[1] Es liegen keine Informationen vor.

[2] Chréstien, F (1831).

[3] Baissac, Charles (1831-1892), britischer Romanist, Kreolist französischer Sprache und Französischlehrer am Gymnasium von Port Louis auf Mauritius. Er korrepondierte auch mit Schuchardt [Korrespondenzpartner: 58].

[4] Die in Schuchardt (1882:592) erwähnte Rezension von F. Cazamian findet sich weder in Weiss (1986), noch befindet sich im Universitätsaltbestand. Chaudenson (1981) veröffentlichte nochmal den Artikel Schuchardts.